ZERO WASTE FRANCE

Réduire les déchets du tourisme pour protéger les littoraux et milieux marins

À propos de l’association

Zero Waste France a pour mission de promouvoir la réduction des déchets, et plus largement, une meilleure gestion de nos ressources. Pour cela, elle fait connaître les démarches zéro déchet, zéro gaspillage aux citoyens, élus et entreprises, les accompagne dans leurs initiatives de terrain et les alertes sur les impacts environnementaux, sanitaires, économiques et sociaux de nos déchets.

Résumé du projet

L’impact environnemental du tourisme ne se limite hélas pas aux effets climatiques des déplacements touristiques. Le secteur génère également une quantité considérable de déchets : 35 millions de tonnes de déchets à l’échelle mondiale, dont 4,8 millions de tonnes en France. Une partie de ces déchets finissent dans la nature, affectant principalement les zones littorales qui accueillent 80% de la population touristique. Un touriste produit en moyenne davantage de déchets qu’un résident sur un même territoire.

Cela tient notamment à l’usage massif d’emballages et produits à usage unique, souvent en plastique, dans la restauration ou l’hébergement touristiques. Dans certains cas, la production de déchets issue du tourisme représente le double des déchets produits localement par ailleurs et les fluctuations saisonnières déstabilisent fortement les dispositifs locaux de collecte et traitement des déchets. Ainsi, la Corse fait face depuis quelques années à une “crise des déchets” chaque été, due à la saturation des centres d’enfouissement de l’île. Ces situations de crise renforcent le risque de dispersion des déchets dans la nature et la pression sur le littoral. Notre projet vise à réduire l’usage du jetable et de l’emballage individuel dans le secteur touristique, et à promouvoir plus largement la réduction des déchets et un meilleur recyclage auprès des professionnels du secteur afin de limiter les impacts sur les milieux littoraux et marins. Notre stratégie consiste à influencer les acteurs de la filière touristique par l’intermédiaire de leurs clients : les voyageurs eux-mêmes, en s’appuyant sur la force des plateformes de notation et recommandations, des réseaux sociaux et de tous les autres outils de comparaison de l’offre touristique.

Notre objectif sera d’intégrer à ces différents outils des critères environnementaux portant notamment sur les efforts de réduction et tri des déchets. Nous pensons qu’il s’agit d’un levier à la fois puissant (2⁄3 des touristes utilisent ces plateformes pour la réservation de leur voyage, les notations sont un facteur de choix déterminant et sont très suivies par les professionnels du tourisme) et large (nous permettant de toucher un tissu d’acteurs diffus). Notre approche “bottom up” est en outre complémentaire à des initiatives plus institutionnelles partant plutôt des syndicats professionnels du secteur.

Lieu

Le périmètre de ce projet est national. Le projet aura cependant inévitablement des effets et une portée à l’étranger puisqu’il touchera également les touristes étrangers venus en France ainsi que les professionnels du tourisme à l’étranger accueillant une clientèle française.

Montant demandé

25 000 €

Utilisation prévue de ce montant

Frais salariaux et prestations extérieures (relations presse et graphisme).



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% For The Planet.