INF’OGM

Journal et site Inf’OGM

À propos de l’association

Nous favorisons et nourrissons le débat démocratique par une information critique, indépendante et accessible à tout public. Nous nous donnons l’objectif d’œuvrer pour une véritable transparence du débat OGM.

Résumé du projet

Le journal (bimestriel) ainsi que le site internet diffusent et fournissent une actualité vérifiée et une information synthétique sur le dossier des OGM et des semences en France, en Europe et, dans une moindre mesure, dans le monde. Il est donc question ici, avec ce projet, de vérifier, synthétiser, clarifier et contextualiser toute l’actualité pertinente liée aux OGM dans un esprit de « service public » afin de le diffuser auprès des différentes mouvances citoyennes. Le projet permet de donner les éléments fondateurs d’un véritable dialogue social et de pousser les pouvoirs publics à une véritable transparence de l’information, et à la mise en place d’un service public efficace et fiable d’informations sur les OGM. Le rôle de l’association et l’objectif du projet sont bien de donner les moyens, les informations nécessaires, à l’ensemble des organisations de la société civile, actives dans le débat sur les OGM, afin de leur permettre de mieux coordonner leurs projets et leurs actions. Sans toutefois prendre position dans le débat autour des dangers et avantages que peuvent apporter les OGM, nous considérons que les citoyens ont besoin de l’information la moins orientée possible pour se construire leurs propres opinions. Il y a certains points sur lesquels l’information que nous diffusons n’est pas neutre tel que:

– les procédures d’évaluation dans les pays qui utilisent des plantes génétiquement modifiées (PGM), qui ne constituent en rien des garanties quant à leur innocuité pour la santé humaine ou l’environnement, tant les études menées sont incomplètes, orientées et incompatibles avec la rigueur scientifique.

– La contamination, qui est inévitable si les PGM sont disséminés à grande échelle.
– La majorité des décisions politiques concernant les PGM qui sont prises sans ou contre l’avis des populations.
– les plantes issues de l’utilisation des nouvelles biotechnologies ont été modifiées non naturellement : elles répondent donc à la définition d’OGM des directives européennes et doivent être soumises à la législation ad hoc.
Notre travail et ce projet répondent essentiellement aux besoins des environnementalistes, agriculteurs, journalistes et politiques qui grâce à une information vérifiée et actualisée peuvent ensuite agir en connaissance de cause, ainsi qu’à tout citoyen qui veut s’informer sur ce dossier. De nombreuses organisations d’agriculture durable, comptent aujourd’hui sur Inf’OGM pour suivre ce dossier. Les fonds récoltés dans le cadre de ce projet servent essentiellement à la rémunération des journalistes travaillant sur ce projet. Il s’agit donc essentiellement de financer le suivi de l’actualité, la veille documentaire, les enquêtes journalistiques et la rédaction des brèves et articles.

Il y a également un coût afin de garder la version papier de la diffusion de cette information. Ce coût est lié d’une part à l’élaboration d’outils graphique pour rendre l’information la plus lisible et visuelle possible, mais d’autre part à l’impression et l’envoi de notre journal à nos abonnés et partenaires.

Lieu

Monde : majoritairement France

Montant demandé

30 000 €

Utilisation prévue de ce montant

Aide au financement du projet « Journal et site », nos deux principaux médias de diffusion de notre information et notre principale source de dépenses : suivi de l’actualité, veille quotidienne, écriture d’articles pour le site et pour le journal, etc.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% For The Planet.