COEUR DE FORÊT

Reboisement et gestion durable des petites forêts françaises

 

 

À propos de l’association

L’association a pour objet de planter des arbres et développer des systèmes de plantation agro-forestières tropicales, de valoriser les modes de vie traditionnels, les savoir-faire ancestraux, de transformer les produits et de faciliter la création de filières de commerce équitable, par la mise en place de coopératives pour fédérer les petits producteurs isolés.

Résumé du projet

Avec 30% du territoire métropolitain couvert par les forêts et 75% de cette forêt appartenant à des propriétaires privés, c’est 1 français sur 30 qui possède une parcelle de forêt et ne l’entretient pas, ni ne la valorise, soit 3 millions de personnes concernées. Une forêt laissée à l’abandon c’est une forêt qui se fragilise. Elle devient plus sensible aux tempêtes, aux maladies et aux changements climatiques. Cela engendre également une pression sur les ressources forestières à l’international, participant indirectement à la déforestation dans le monde. L’enjeu du projet est donc de mobiliser les propriétaires forestiers de petites forêts de France métropolitaine pour les reconnecter à leur forêt et les accompagner dans la prise en main de leur forêt vers une gestion durable garante de la préservation des massifs forestiers et de leur biodiversité.

Le projet s’est fixé 3 objectifs :

– Mobiliser et Regrouper les propriétaires forestiers,

– Favoriser une gestion durable de la forêt,

– Diversifier les activités autour de la forêt.

L’association accompagne depuis 2017 des propriétaires de petites forêts vers une gestion durable dans le Lot. Dès 2018 et dans une logique de déploiement national, le projet interviendra prioritairement en Ile-de-France (Seine-et-Marne, Essonne, Yvelines), Rhône-

Alpes, Bretagne. Nous privilégions des bénéficiaires répondant à plusieurs critères :

– Implication d’une double génération dans la demande du propriétaire : 71% des propriétaires forestiers ont plus de 55 ans avec environ 53% de retraités. Leur descendance est souvent déconnectée de l’existence et de la gestion de leur patrimoine forestier. Cette 

condition rédhibitoire amènera un dialogue entre les générations et garantira une action qui perdurera dans la durée. De plus, elle facilitera l’usage des outils numériques dans l’accompagnement du propriétaire.

– Propriétaires de petites parcelles privilégiés : 95 % des propriétaires possèdent un patrimoine forestier de moins de 10 ha. La gestion de telles petites surfaces est devenue couteuse et non rentable. Nous privilégierons les propriétés forestières de moins de 10 ha afin que le levier financier permette de combler le solde restant entre le coût de remise en état, le reboisement et les recettes pouvant être générées.

– Diversité de plantation et de gestion de futaie irrégulière : les plantations réalisées devront intégrées au minimum 3 espèces d’essences arborées et lorsque cela est possible installer des lisières en bord de route. La gestion s’orientera tant que possible vers une gestion de futaie irrégulière.

– Se regrouper avec ses voisins de parcelles : Le propriétaire qui souhaite bénéficier d’un soutien financier devra accepter d’entrer dans une discussion avec les propriétaires voisins de ses parcelles afin de mutualiser la gestion. En 2018, nous souhaitons sensibiliser 5 000 propriétaires à travers nos actions de sensibilisation à la gestion durable des forêts et accompagner 40 propriétaires dans le reboisement de 20 000 arbres. Le projet favorise les boisements riches de plusieurs essences, garantissant ainsi sur ces parcelles la préservation des écosystèmes forestiers.

Lieu

France

Montant demandé

35 550 €

Utilisation prévue de ce montant

Plantation de 20 000 arbres.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% For The Planet.